Quel gâchis : le coût de l'incivilité...

Quelle que soit la forme qu'elle peut revêtir, l'incivibilté est la plus importante source de gâchis pour notre copropriété.

 

Dégradations, vols, etc. C'est bien souvent la collectivité qui en assume le coût malgré l'attachement que porte le syndic et le Conseil Syndical à limiter, voire à diminuer, leurs coûts de fonctionnement (et à travers eux, les charges imputables aux résidents : propriétaires, et propriétaires-bailleurs qui transfèrent ces charges sur leurs locataires).

 

Cette page a été créée afin de lister tous les actes de malveillance et les négligences perpétrées dans nos murs, ainsi que leurs coûts, directs ou indirects, imputés à ses habitants.

 

L'objectif étant, avant tout, de faire prendre conscience du fait que chaque geste - si anodin puisse-t-il paraitre - peut avoir des répercussions budgétaires énormes.

 

Aussi, disciplinons-nous, et agissons pour faire diminuer ces coûts inutiles...

Escalier menant au parking, bâtiment B

 

Vous manquez de lumière dans l'escalier menant du rez-de-chaussée du bâtiment B au parking ?

 

C'est "normal" ! Sachez que des individus volent purement et simplement, de manière systématique, toutes les ampoules que les membres du Conseil Syndical installent dans cet escalier.

 

Les charges n'ayant pas vocation à être utilisées pour permettre à des résidents malhonnêtes de s'équiper à titre personnel aux frais de la résidence, nous avons décidé de n'installer dans cet escalier qu'une seule ampoule tant que nous n'avons pas trouvé le moyen de sécuriser les luminaires et d'empêcher les vols.

 

Affaire à suivre...

Papier peint, hall d'ascenseur, bâtiment A (rez-de-chaussée)

 

Des individus ont arraché, sans raison, du papier-peint dans le hall d'ascenseur au rez-de-chaussée du bâtiment A. Et alors ?

 

La remise en état se fera par un professionnel, sans doute à grands frais (une copie de la facture sera diffusée sur cette même page ultérieurement).

 

Outre cela : nous ne disposons pratiquement plus du papier peint qui habille actuellement nos murs de parties communes. Comment ferons-nous pour garder à l'ensemble de la résidence son unité en termes de décoration ? Changer quelques lés avec du papier qui ne ressemble en rien au nôtre (aujourd'hui introuvable) ? Changer tout le papier-peint de la résidence ?

 

Quel que soit notre choix, des frais sont à prévoir... Merci aux personnes qui dégradent !

 

Mise-à-jour du 25/01/2013 :

Suite à un énième acte de malveillance sur le papier-peint de ce sas (qui a cette fois été brûlé, avec les risques d'incendie que cela peut représenter), une plainte va être déposée.

La bêtise de certains est malheureusement sans limite : dégrader dans quel but ?

Quel gâchis : le coût de l'incivilité...

Rédigé par Conseil Syndical de la Résidence "Le Verger"

Repost 0