Quelques petits rappels de savoir vivre...

Publié le 2 Avril 2013

Quelques rappels élémentaires de "savoir vivre ensemble" au sein de notre résidence suite à quelques constatations malheureuses :

 

  • Il est rappelé qu'il est strictement interdit de fumer dans les parties communes de la résidence. Ce qui inclue : halls, couloirs et paliers, cages d'escaliers et parking. Par exception, fumer sur les balcons, terrasses, pergolas et dans la cour intérieure (parties communes à usage privatif) est toléré pour peu que les mégots n'y soient pas laissés au sol ou jetés sur la voie publique.

 

  • Les poubelles et déchets doivent être déposés par les résidents dans les conteneurs, suivant la réglementation du tri sélectif, dans des sacs-poubelles fermés hermétiquement. Ce qui inclue : les poubelles domestiques de toutes natures, les litières d'animaux domestiques entre autres choses. Notamment pour des raisons évidentes de pollution olfactive.

 

  • De même, sont considérés comme "encombrants" tous les déchets ou objets mis au rebut qu'il est impossible, en raison de leur poids et/ou de leur taille, de déposer dans des conteneurs. Bien évidemment, cela inclus le mobilier ; mais aussi (et on le sait moins) les cartons d'emballage de grande taille. Pour ces cartons, qu'en aucun cas vous ne devez stocker dans le local-poubelles, 3 solutions :
    1. Les conserver chez vous et les sortir au passage des "encombrants" (le calendrier est affiché sur les portes des locaux-poubelles, sur le site de la SIETREM et sur ce blog),
    2. Les déposer directement en déchèterie (idem : toutes les infos sur le site du SIETREM ou sur ce blog),
    3. Découper les cartons de grande taille pour pouvoir les glisser dans les conteneurs jaunes.

 

  • Il est interdit de laisser ses sacs poubelles au sol dans les locaux-poubelles. Si leur poids est trop élevé : faites des poubelles de plus petite taille. En l'absence de conteneurs (sortis en vue du passage des camions poubelles par exemple) : déposez vos poubelles dans les conteneurs sortis sur la voie publique.

 

  • Les cages d'escaliers et bacs à fleurs (entrée du bâtiment A et hall d'ascenseur du bâtiment B) ne sont pas des poubelles ! Merci de ne pas y jeter vos prospectus (des autocollants "Stop Pub" sont disponibles sur demande), mouchoirs, papiers gras, chewing-gum, emballages et restes de friandises, tickets de caisse, mégots, etc. Et parfois même poubelles !

 

  • Vous emménagez ou déménagez ? Faites-connaître au Conseil Syndical les jour et heure auquel vous ferez entrer ou sortir vos effets personnels et meubles. Cela permettra notamment de disposer des protections dans votre cage d'ascenseur pour ne pas l'abîmer.

 

  • Les noms affichés sur votre boîte-à-lettres ne correspondent plus à la composition de votre foyer ? Prévenez le Conseil Syndical ou le Syndic, qui vous commandera des étiquettes au format agréé par la Poste. En effet, les étiquettes « artisanales » ne sont pas autorisées (étiquettes autocollantes, feuilles de papier scotchées, etc.).

 

  • Accès à nos locaux : veillez à limiter la diffusion de nos codes d’accès au minimum d’individus possible, et seulement à des tiers de confiance. De même, veillez à ce que nos accès (portes et portillon) se soient bien refermés derrière vous. Le portillon menant de la cour intérieur à l’avenue de l’Europe est, par exemple, sans cesse ouvert, ce qui constitue une véritable brèche dans laquelle pourrait s’engouffrer des individus malveillants…

 

  • Merci également de limiter les nuisances sonores au maximum, que ce soit aux horaires "sensibles" (jours fériés, dimanches, et les autres jours entre 22h00 et 7h00) ; mais aussi le reste du temps (les troubles du voisinage concernant aussi les bruits qui par leur fréquence, leur récurrence ou leur niveau sonore, troublent le voisinage). Notamment : aboiements, cris et pleurs, chocs (bruits de pas en talons-hauts, bruits de "course", portes claquées, meubles et jouets déplacés, etc.).

 

N'hésitez pas à signaler au Conseil Syndical ou au syndic toutes les difficultés ou situations contraires au règlement de copropriété que vous pourriez constater ou observer avec le maximum de détails (qui ? quand ? quoi ?).

 

Quelques règles simples pour rendre notre résidence plus agréable à vivre, et moins onéreuse à entretenir...

 

N'oublions pas que la liberté des uns s'arrête là où elle commence celle des autres !

Quelques petits rappels de savoir vivre...

Rédigé par Conseil Syndical de la Résidence "Le Verger"

Repost 0
Commenter cet article